Construire la réputation de son site web par le Netlinking


En matière de SEO, un facteur essentiel pour améliorer son référencement est le fait d’entretenir la réputation de son site web. Cette pratique est ce que l’on appelle le Netlinking ou encore Link Building. Découvrez quels sont les avantages à améliorer la réputation de votre site web et comment mettre en place vos premières actions pour activer ce levier.

Qu’est-ce que la réputation d’un site web ?

La réputation d’un site web, ou d’un nom de domaine, représente son autorité ou son importance aux yeux des moteurs de recherche. Cette autorité est importante, surtout quand votre site est propre sur la partie technique et que le contenu est bon, les moteurs vont analyser votre réputation (de votre site ou d’une page en particulier), afin de définir s’ils peuvent vous faire confiance.

Un lien = un vote.
Pour savoir si vous avec une bonne réputation les moteurs de recherche vont analyser tous les liens (hypertexte) qui pointent vers votre site web, depuis d’autres sites. On appellent ces liens des backlinks. Plus ils sont nombreux mais surtout de qualité, plus votre réputation augumtera.

Qu’est-ce qu’un bon backlink ?

Un bon lien sera un lien depuis un domaine à forte autorité (qui a lui même une bonne réputation aux yeux des moteurs de recherche), mais aussi si ce lien est présent dans un contenu proche de votre thématique.

Exemple : si vous avez un lien depuis un blog influent qui a fait un article sur « les top recettes de cuisine au wok » et que votre site parle seulement d' »assurance auto », cela n’a pas beaucoup de sens. Les moteurs vont préférer un lien depuis un contenu en relation.

Techniquement, il y a plusieurs choses à vérifier, mais surtout : le lien doit être visible par les robots des moteurs de recherches, donc présent dans le code source de la page, et si possible sans attribut « no follow », un élément qui empêche les robots de vous transférer de la réputation.

Comment mesurer la réputation de son site ?

Cette autorité peut se mesurer grâce à des indicateurs comme le « Domain Rating« , donné par l’outil Ahrefs. C’est une note qui va de 0 à 100, 100 étant le maximum.

Prenons un cas concret : vous venez de démarrer votre site web et celui-ci possède donc un DR proche de 0. L’objectif va donc être d’obtenir un lien d’un site web possédant un DR supérieur afin de bénéficier de son autorité.

Sachez cependant que s’il est facile d’augmenter son DR de 15 à 30, passer de 65 à 70 est plus compliqué. La note de 100 est quant à elle pratiquement inatteignable et ce même pour des sites comme Youtube qui n’atteignent « seulement » une note de 98 sur Ahrefs.

Qu’est-ce que le NetLinking ?

Nous l’expliquions lorsque nous avions mentionné les bases du SEO dans notre première partie : le netlinking est une pratique permettant d’améliorer le référencement naturel de son site web.

Le Netlinking regroupe toutes les techniques permettant la création de liens vers votre site web depuis d’autres sites internet. Pour simplifier la chose, ce lien va permettre à votre site de bénéficier du « jus », c’est à dire de l’autorité, du site web d’où émane le lien.

Google, en voyant ce lien, va comprendre que vous êtes non seulement une forme d’autorité sur un sujet donné mais également voir qu’un site respecté vous fait confiance. Il est donc normal que le moteur de recherche vous accorde sa confiance à son tour.

Comment créer des backlinks ?

Pour faire du Netlinking plusieurs solutions s’offrent à vous. La qualité et donc l’apport bénéfique des liens varie en fonction de ces méthodes, de même pour le prix.

  • Les forums et commentaires de blog : Gratuite elle vous permettra d’obtenir une bonne base pour commencer à améliorer votre Domain Rating et donc, votre réputation. Mais les liens sont souvent moins valorisés par les moteurs de recherche, c’est donc une technique pour commencer, si elle est utilisée avec parcimonie et modération (n’automatisez pas cela, Google repérera la supercherie et vous allez descendre des les abysses des résultats…).
  • Les mentions : Si vous êtes un as de la veille, vous pouvez très bien rechercher toutes les mentions faites de votre marque qui n’ont pas de lien hypertexte vers votre site. Contactez les responsables de publication pour leur faire part de votre souhait. De même si vous avez changé de site, pensez à contacter les sites pointant vers votre ancien domaine pour leur demander de bien vouloir faire le changement !
  • Le Guest Blogging : Vous pouvez offrir à des blogs de vous occuper de la rédaction d’un article dans l’objectif que ceux-ci soient publiés sur leur site. Cette pratique peut nécessité la rémunération du blogueur et le prix peut varier en fonction de la qualité des sites. Cela dit certains blogs restent contents d’avoir du contenu additionnel publié sur leur site, surtout s’il est de grande qualité (mettez en avant votre légitimité à parler du sujet sur lequel vous allez rédiger pour eux).
  • Les partenariats : Il s’agit de partenariats payants. Vous pouvez par exemple offrir vos produits et services à des bloggueurs afin que ceux-ci rédigent un article à votre sujet.
  • Les échanges de liens : Si nous n’encourageons pas cette pratique dans la mesure ou celle-ci n’est pas la plus populaire aux yeux des moteurs de recherche, il convient tout de même de la mentionner. Vous pouvez rédiger un article mentionnant un partenaire afin qu’il en fasse de même. Le tout est de rester naturel, pertinent pour les internautes, et tout ira bien.

S’il s’agit là de différents types de Netlinking, ils partagent néanmoins tous certains points communs :

  • Les liens faits vers votre site devraient toujours avoir l’attribut dofollow. L’attribut inverse, nofollow , que l’on trouve sur certains liens indiquent à Google de ne transférer de réputation, cela dit le web aujourd’hui utilise cet attribut à outrance, Google fera son choix au final…
  • Les articles comportant un lien vers votre site, s’ils ont été publié en contre partie d’une rémunération, ne devraient pas comporter la mention « article sponsorisé ». Cela renverrait un signal à Google comme quoi vous achetez des liens, et cela est sanctionné !

La Todo pour lancer votre 1ère campagne de Guest Blogging :

Vous souhaitez lancer votre première campagne Netlinking mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Découvrez la marche à suivre pour y parvenir. Avec cette méthode gagnez un temps précieux et assurez vous des liens de qualité.

Phase 1 : Le set-up

Avant de vous lancer, voici une courte liste des choses dont vous aurez besoin pour mener à bien votre campagne de netlinking si vous ne disposez d’aucun outils et d’un budget serré :

  • Un nouveau fichier Excel / Google Sheets, pour rentrer les sites à contacter et suivre vos actions dans le temps (car ça prend du temps souvent…)
  • L’addon Mozbar, gratuit, il permet d’analyser l’autorité des sites visités une fois un compte créé. S’il s’agit d’un outil gratuit, l’indicateur DA (Domain Authority) donne une approximation satisfaisante.
  • L’addon Ninja Outreach , lui aussi gratuit, il vous permettra d’obtenir des adresses mails en visitant les sites web de votre liste.

Phase 2 : Trouver qui contacter

La deuxième phase vous permet de collecter les sites que vous aller contacter. Ouvrez votre navigateur et c’est parti :

  • Tapez une requête dans le moteur de recherche en lien avec la page que vous souhaitez faire remonter. N’ayez pas peur d’utiliser les opérateurs avancés comme inurl: ou intext:.
  • Collectez un maximum de sites vous paraissant pertinents en annotant leur DR dans votre fichier, repérez s’ils ont un blog, cela pourra faciliter les choses,
  • Obtenez leur contact par le biais de l’add-on, des mentions légales, des réseaux sociaux… ou bien contactez les directement via leur formulaire de contact ou leur chat.

Phase 3 : La prise de contact

Contactez les sites en leur proposant un votre idée de contenu. Mettez en avant votre légitimité à en parler, votre expertise, cela montrera la valeur ajoutée qu’ils ont à publier votre contenu.

Soyez synthétique aussi, un mail court est généralement plus lu qu’un long mail, et vous aurez plus de retours.

N’hésitez pas à changer votre approche si vous voyez que vous n’avez pas de retour. Il faut tester, tester, tester… pour trouver la bonne approche.

Astuce : repérez un contenu proche de votre thématique sur leur site pour les féliciter et proposer de le compléter avec des informations à jour. 

Phase 4 : La négociation

Une fois que vous êtes en contact avec un site, vous démarrez un échange qui peut durer longtemps. Vous pouvez être emmenés à négocier sur plusieurs sujets différents :

  • le type de contenu que vous allez produire,
  • le sujet dont vous souhaitez parler,
  • le ton de votre contenu, il faut qu’il soit en adéquation avec celui du site contacté,
  • les modalités du guest blogging et validez que vous aurez votre backlink sur son site !

Peut être vous pouvez proposer l’envoi de produits gratuits en échange d’un article de test produit ? Ou bien l’utilisation gratuite de votre service (par exemple si vous êtes un Saas) contre un article expliquant votre outil ou ses avantages ?

Quelques fois le site pourra vous demander d’être rémunéré contre la publication de votre contenu. C’est assez commun sur certaines thématiques. Dans ce cas, libre à vous d’accepter ou de refuser, cela dit nous voudrions préciser que vous devez vous protéger pour éviter les mauvaises surprises, car en effet, les moteurs de recherche n’aiment pas que des liens soient achetés…

Netlinking

Notre conseil :

Privilégiez les liens de qualité : contextualisé dans un contenu proche de votre thématique.

Et demandez à pouvoir valider le contenu s’il est modifié dans le futur !

Notre solution : on vous propose des actions à réaliser, et une liste de sites et blogs à contacter sur votre thématique !

Au fil des années nous avons échangé avec beaucoup de sites et blogs dans plusieurs secteurs différents.

Sur notre plateforme nous proposons sur la partie netlinking une liste de sites que vous pouvez contacter. Vous avez le nom du site, l’url, le contact et bien sûr son score de réputation !