Créer un site internet « SEO-friendly »


Sachez que tous les sites internet ne sont pas égaux en matière de référencement naturel. Si vous prévoyez de développer ce levier d’acquisition un jour où l’autre vous, le mieux est encore de le préparer en amont et d’éviter des erreurs qui pourraient vous porter préjudice plus tard.

Que vous ayez d’ores et déjà décidé de développer le référencement de votre site web une fois celui-ci créé, découvrez nos conseils pour créer un site internet « SEO-friendly » !

Pourquoi est-il important de créer un site SEO-friendly ?

Que vous ayez prévu ou non de développer votre SEO, il est essentiel de créer un site SEO-friendly, pourquoi ?

Si vous avez prévu de pousser le référencement naturel de votre site internet, la réponse paraît alors évidente, cependant si le SEO n’est pas votre priorité du moment cela peut ne pas sembler utile. Et pourtant !

Posez vous les bonnes questions : préférez-vous dépensez un minimum de temps et d’énergie à la création de votre site web en prévoyance du développement du référencement naturel ou une somme d’argent considérable et autant, voir plus de temps, le jour voulu ?

Si vous ne souhaitez pas développer votre SEO pour des raisons budgétaires ou par manque de temps, ce n’est pas un problème. Laissez-vous cependant une porte ouverte pour le développer facilement dans l’avenir.

L’objet de ce guide n’est donc pas de mettre en place votre stratégie SEO mais uniquement d’en poser les bases, les fondations, quitte à y revenir plus tard.

Quel CMS choisir pour son site internet ?

Créer un site internet, oui, mais sur quelle plateforme ? Avant de vous lancer il convient de choisir un CMS sur lequel créer votre site.

Un CMS (Content Management System en anglais ou Système de Gestion de Contenu) est un logiciel permettant de concevoir votre site internet.

Le choix du CMS va essentiellement reposer sur votre activité et l’utilité de votre site web par rapport à celle-ci. Êtes-vous une start-up avec une activité e-commerce ? Souhaitez vous simplement publier du contenu en lien avec votre activité ? Peut-être même les deux ?

Les plus populaires sont :

  • WordPress
  • PrestaShop
  • Joomla !
  • Drupal

Si WordPress et Joomla et Drupal sont assez versatiles, Prestashop est quant à lui conçu pour construire des sites internet e-commerce.

Quel CMS choisir

Notre conseil :

De notre côté nous vous conseillons d’utiliser WordPress pour créer votre site web.

Google comprenant parfaitement la structure des sites créés sous WP votre site sera plus facilement référencé. L’interface est intuitive et les templates de pages sont relativement flexibles.

A cela viennent s’ajouter les extensions présentes sur ce CMS et notamment Yoast SEO. Cet add-on permet de vous donner des recommandations sur votre contenu et sur l’optimisation de celui-ci.

Quel langage web utiliser sur son site web ?

Google comprend les langages web en général. Plus vraiment de souci de ce côté là aujourd’hui, faites vous plaisir !

Cela dit attention avec le Javascript et la qualité du code surtout !

Javascript

Le langage JavaScript provoque cependant de nombreux débats. S’il est vrai qu’un moteur de recherche comme Google a su faire de nombreux progrès dans la lecture de ce langage, les sites qui en abusent en pâtissent de manière générale côté référencement.

Veillez surtout à ce que votre contenu soit accessible sans avoir besoin du javascript activé. En effet les moteurs de Google (et des moteurs en général) ne passent pas encore systématiquement sur les sites avec le JS activé, cela prend beaucoup plus de temps pour eux donc ils ne peuvent pas toujours le voir.

Le point critique sera sur des langage comme Angular ou React : veillez à générer le code du site côté serveur (server side rendering). A ce stade, on vous conseille d’en parler avec vos développeurs !

Qualité du code

Le point important est là : l’important est que le code soit propre, bien structuré, facile à parcourir pour les robots de Google. Plus le code sera propre et léger, plus les robots gagneront du temps et cela vous sera bénéfique pour votre référencement. En effet Google passera plus de temps à valoriser votre contenu plutôt que des lignes de codes inutiles…

Astuce : essayez de ne pas laisser du code qui ne sert à rien sur la page, cela permettra de diminuer sa taille.

choisir un langage pour son site internet

Notre conseil :

A moins d’avoir une équipe de développeur ultra compétente capable de rendre le code de votre site web « crawlable » par les robots de Google, orientez-vous vers un langage plus simple à comprendre par les moteurs de recherche.

La check-list du SEO technique

Voici quelques basics SEO à avoir sur la partie technique sur votre site :

  • avoir un fichier robots.txt (important pour ne pas donner aux robots certaines pages de votre site. Ne pas l’avoir, c’est comme rouler dans une voiture sans volant…)
  • avoir des balises meta robots dans votre code (pour pouvoir dire à Google d’indexer ou pas certaines pages, mais aussi de suivre ou pas les liens de la page)
  • veiller à rediriger le site sans www vers la version avec www (sinon Google prendra l’une des 2 versions en duplication de contenu…)
  • éviter d’avoir accès à la même page avec 2 URLs différentes (par exemple sur la page d’accueil avec www.monsite.com et www.monsite.com/index.html : sinon c’est de la duplication de contenu…)
  • un site compatible mobile
  • un temps de chargement inférieur à 500 millisecondes
  • 0 liens cassés entre vos pages
  • avoir le protocole HTTPS (pour un web plus sûr !)
  • utiliser les données structurées (Schema.org)
  • des URLs ré-écrites (avec des mots dedans)
  • éviter les paramètres à profusion dans les URLs (quand on ajoute des trucs bizarres dans les URLs en fonction de la session d’un utilisateur par exemple)
  • générer un Sitemap XML avec le plan de votre site
  • pouvoir avoir des balises canonical (pour déclarer un contenu à prendre en compte aux robots de Google en cas de duplication)
  • vous avez un site en plusieurs langues ? utilisez les balises langue (hreflang) pour clarifier à Google quelle version cible quelle région du globe !
  • bannir les iFrames !
  • tester son site avec le javascript désactivez : le contenu apparaît ? tout va bien.

Côté backoffice nous recommandons de pouvoir faire ces actions de manière autonome :

  • pouvoir gérer les redirections entre vos pages (pour éviter les 404)
  • pouvoir mettre à jour votre Sitemap XML
  • pouvoir bloquer une page dans le fichier robots.txt
  • pouvoir gérer vos données structurées
  • pouvoir ajouter ou supprimer les balises canonical

Vous avez un blog ? en répertoire ou sous domaine ?

Petit rappel préalable :

  • Un sous domaine est une forme particulière d’extension d’un nom de domaine qui précède un nom de domaine. Par exemple, blog.monsite.com
  • Un répertoire est une sous partie de votre site, sur votre serveur, nous aurons ce format d’url par exemple : www.monsite.com/blog

Alors, où mettre son blog ?

Techniquement tout est possible mais nous avons 2 cas en particulier :

  • votre blog parle du même sujet que votre site -> répertoire !
  • votre blog parle d’un autre sujet -> sous domaine, ou même un autre nom de domaine.

Exemples :

  • Vous vendez des pièces détachées de mobile et vous avez un blog qui parle des derniers modèles à la mode ? Parfait, on reste sur le même sujet, restez en répertoire.
  • Vous êtes une compagnie d’assurance et votre blog est orienté « lifestyle » ? rien à voir avec les produits que vous proposez… dans ce cas on préfère même un nom de domaine différent dédié à votre stratégie de brand content.