Comprendre les bases et l’intérêt du SEO


Le SEO peut apparaître comme une pratique un peu nébuleuse. En quoi cela consiste ? Pourquoi est-il intéressant d’en faire ? Dans quel cas faut-il y avoir recours ? Avec qui en faire et surtout à quel prix ?

L’objectif de cette partie de notre guide est de répondre à ces questions que vous avez pu vous poser en essayant de décider de la parfaite stratégie digitale.

Au sommaire :

Qu’est-ce que le SEO ?

Les moteurs de recherche

Vous souhaitez référencer votre site web dans les moteurs de recherche ? Avant ça il faut comprendre leur fonctionnement. Alors qu’est-ce q’un moteur de recherche ?

Un moteur de recherche est une application informatique permettant de rechercher une ressource sur Internet… En gros, il vous permet de trouver une information ou un contenu. Le rôle d’un moteur de recherche est de fournir, en fonction des requêtes qui lui sont formulées, le résultat le plus pertinent, celui qui saura répondre le mieux aux attentes de l’internaute.

Le plus connu de tous est bien évidemment Google qui capte plus de 90% des recherches sur internet.

Pour analyser, ou « crawler« , votre site Google va employer des robots (Google bots), qui vont lire et analyser le contenu de votre site web. Ils vont ainsi mesurer la pertinence de votre contenu à l’aide d’un algorithme.

Cet algorithme, Google se garde bien d’en donner les attentes précises et qui plus est celles-ci changent régulièrement. Une chose est cependant sûre, sa priorité : fournir un contenu de qualité à l’internaute pour répondre au mieux à sa requête. C’est sa mission. Si nous y répondons, nous aurons des résultats !

SEO, SEA et SEM

Le SEM

Le SEM (Search Engine Marketing) regroupe l’ensemble des techniques pour remonter dans les résultats des moteurs de recherche comme Google. Il s’agit du SEO et du SEA. Dans les 2 cas l’objectif est d’apporter la meilleure réponse possible aux internautes (qui est la mission des moteurs de recherche). Le SEM est le 1er levier d’acquisition d’audience des sites web !

Le SEA

Le SEA (Search Engine Advertising), c’est le référencement payant. Il va vous permettre de remonter dans les résultats des moteurs de recherche rapidement. Par contre vous devez rémunérer les moteurs à chaque fois qu’un internaute cliquera sur votre annonce. Le SEA est un moyen rapide d’attirer des prospects qualifiés mais il est également un moyen coûteux et peu durable.

Le SEO

Le SEO, c’est l’optimisation d’un site web en accord avec les attentes des moteurs de recherche. Cela va vous permettre de remonter sur une requête dans les résultats naturels. Le SEO est gratuit et durable dans le sens où vos performances vont continuellement s’améliorer et vous ne payez pas les moteurs de recherche pour remonter dans leurs résultats. Cela dit il vous faudra tout de même y investir du temps et de l’énergie.

Les piliers du SEO

Le référencement naturel (SEO) repose sur trois piliers fondamentaux. Chacun de ces piliers fonctionne en symbiose avec les autres et permettent d’améliorer la qualité, la pertinence et l’autorité d’un site web. Travailler son référencement signifie qu’il faudra travailler l’ensemble de ces éléments ! Entretien technique du site, optimisation du contenu et Netlinking, découvrez ici les trois aspects de votre site web qu’il vous faudra travailler pour remonter dans les résultats naturels de Google.

La technique

Pour séduire Google, votre site doit être en bonne santé. Si celui-ci comporte des erreurs à répétition ou des mauvaises pratiques techniques, vous renvoyez un signal à Google comme quoi votre site est impraticable et en aucun cas user-friendly. Le moteur de recherche préférera faire remonter un autre site que le votre pour éviter d’offrir à ses utilisateurs un véritable champ miné à l’UX douteuse. Il est important de contrôler régulièrement la santé de son site.

Exemples :

  • avoir un temps de chargement rapide
  • avoir un site compatible mobile
  • ne pas avoir de pages en erreurs

Le contenu

Vous pourriez avoir la plus belle des plumes du World Wide Web, vous devez veiller à ce que les moteurs de recherche comprennent votre contenu et votre légitimité à en parler. L’objectif est de proposer la meilleure réponse possible aux internautes, il faut éviter les paraphrases, les textes sans intérêt, et offrir aux internautes un contenu à valeur ajouté avec la réponse qu’ils attendent quand il font une recherche dans les moteurs.

Exemples :

  • Utiliser les bons mots clés
  • Avoir un titre de page accrocheur
  • Bien organiser son contenu (H1, H2…)

La réputation

Les moteurs vont estimer la réputation de votre site et de vos contenus ont sur le web afin d’ajuster votre position dans les résultats. Pour cela ils analysent les liens qui pointent vers votre site et vos pages. On appelle ça le netlinking. Cette pratique va vous permettre non seulement de montrer au moteur de recherche que l’on parle de vous, mais également de vous attribuer via chaque lien plus d’autorité (et là aussi vous l’aurez deviner, vous faire gagner en importance).

Exemples :

  • Publier un article sur un autre site
  • Intervenir dans un forum
  • Utiliser les médias sociaux

Pourquoi faire du SEO ?

« Pourquoi faire du SEO ? », « Est-ce vraiment la stratégie idéale pour développer mon activité ? », « Mon budget n’est-il pas mieux dépensé ailleurs ? »

Avoir une petite entreprise, cela implique parfois d’avoir un budget serré et donc de devoir faire des choix et ce, aussi bien sur la machine à café du bureau que sur la stratégie digitale de l’entreprise. Un autre challenge est également de se faire une place sur son marché cible. Surtout face à des concurrents qui sont également des grands groupes et dont les ressources semblent illimitées.

Les objectifs sont multiples :

  • Augmenter son trafic,
  • Améliorer la qualité de son trafic,
  • Être visible sur le web,
  • Être trouvé par ses prospects.

Découvrez les avantages qu’une start-up, TPE ou PME a à s’occuper de son référencement organique et également si celui-ci devrait être l’une de vos priorité en fonction de votre secteur.

L’utilité du SEO

Le but du SEO, c’est de gagner en visibilité, d’augmenter son trafic sur son site et de développer son activité. Il s’agit donc du mode d’acquisition idéal, dans le sens où ce n’est pas de la publicité avec un budget à dépenser, mais un levier de long terme qui constitue le patrimoine « trafic » de son site web. Il permet d’être visible durablement. Qui plus est le SEO est gratuit dans le sens où vous n’avez pas de budget publicitaire à investir comme en SEA. Bien sûr vous pouvez payer pour des outils des freelances, ou des agences pour vous aider, mais vous pouvez également vous débrouiller seul pour démarrer (d’ailleurs on vous donne des pistes après donc ne lâchez pas en cours de route).

Pour une entreprise qui lance son activité ou cherche simplement à gagner en visibilité c’est donc la parfaite stratégie d’acquisition, elle peut :

  • Travailler son SEO au fur et à mesure avec seulement quelques actions par jour et quelques optimisations lors de la publication de contenus vous apportera déjà des résultats.
  • Maximiser son ROI en investissant du temps et non de l’argent.
  • Avoir une chance d’exister face à des concurrents majeurs sur un marché cible.
  • S’assurer une croissance durable sur le long terme.

Vous pouvez également hésiter à choisir entre SEO et SEA. Sachez que le référencement organique et payant touchent les mêmes personnes sur la page de résultats de Google. L’avantage du SEA sera d’être affiché plus vite, mais celui du SEO d’obtenir plus de trafic sans payer chaque clic ! Des synergies sont possibles entre les 2 leviers, nous pouvons donc les utiliser de manière complémentaires ensemble.

Le référencement pour quel secteur d’activité ?

Avant de nous plonger dans le cœur du sujet voyons d’abord si le SEO est fait pour vous.

Lorsque l’on dirige une petite entreprise, chaque décision compte, par conséquent il est important de définir en amont si le SEO est vraiment le levier d’acquisition pour vous. Plutôt que de définir cela au cas par cas, commençons par donner les secteurs pour lesquels le référencement naturel est toujours une bonne idée :

  • Un site e-commerce
  • Un site vitrine
  • Une web marketplace
  • Un magazine en ligne
  • Une application web

Bien entendu, le SEO pourrait aussi bien vous convenir si vous vous trouvez en dehors de ce scope. La meilleure solution est encore de vous demander si :

  • Vous vous trouvez dans un secteur de niche.
  • Des internautes recherchent des thématiques en lien avec votre activité.
  • Vous vous affrontez à des mastodontes avec un référencement béton et ce, pour pas grand chose.

Posez-vous donc les bonnes questions avant de vous lancer. Si vous êtes une start-up, vous pouvez consulter nos classements SEO des startups françaises par secteur pour observer si votre secteur d’activité et vos concurrents s’intéressent à leur SEO !

Comment faire du SEO ?

Après avoir découvert les bases du SEO vous êtes désormais capables d’y voir un peu plus clair. Il est désormais temps de passer à la pratique !

Pour vous guider sur le chemin tortueux du référencement nous avons répertorié pour vous les premières actions à effectuer ainsi que les pratiques SEO à bannir d’urgence. Avec ces guides trouvez des actions simples à réaliser pour débuter et observer des premiers résultats ainsi que les pratiques qui pourraient sembler être une bonne idée mais qui finiront par vous faire plus de mal que de bien !

Les habitudes à prendre

Sans vous lancer dans un audit complet et la correction de toutes les erreurs impardonnables que l’on pourrait trouver sur votre site web, vous pouvez dès aujourd’hui commencer à faire du SEO lors de la publication de vos nouveaux articles et nouvelles pages. Cela vous permettra non seulement de positionner vos nouvelles pages mais également de vous habituer à en faire pour ensuite optimiser les anciennes. Vous serez alors prêt à réaliser un audit et à rattraper toutes vos erreurs de jeunesse le moment voulu. Voici une courte liste d’actions à réaliser qui vous mettra déjà sur la bonne voie !

Montrez votre légitimité

En SEO, il est important de trouver sa voix. Si vous êtes spécialisés dans la mode, il convient alors de laisser de côté tout contenu abordant la thématique de la cuisine. Trouver sa légitimité va permettre de rédiger du contenu plus ou moins centré sur une même thématique et éventuellement indiquer à Google que vous êtes légitimes dessus.

Organisez votre contenu

L’objectif est de proposer une structure de son site qui permette de regrouper de manière cohérente vos différents contenus. En regroupant vos contenus par catégorie ou thématique, vous allez aider les internautes (et les moteurs de recherche) à comprendre où ils sont sur votre site. Exemple, vous vendez des voyages aux 4 coins du monde, vous pouvez par exemple regrouper les destinations en fonction d’une zone géographique :

  • voyagevoyage.com/voyages/amerique-centrale/mexique
  • voyagevoyage.com/voyages/europe-est/roumanie

Ainsi il sera plus facile pour le moteur de recherche de comprendre l’organisation de votre site web.

Une page = un mot clé

Ne soyez pas cupides et n’essayez pas de récolter tous les visiteurs à l’aide d’une page unique. Faites toujours en sorte d’associer une page à un mot clé cible unique. Si vous êtes spécialisés dans le bricolage, n’allez pas rédiger un article sur comment refaire son isolation et sa cuisine en 17 étapes. Rédigez un contenu pour chacun de ces deux mots clés. Il s’agit ici de diviser pour être mieux !

Cependant si il s’avère que vos deux mots clés sont similaires, choisissez simplement celui qui est le plus recherché sans pour autant créer un deuxième contenu.

Complétez votre contenu

La taille minimale en matière de contenu est généralement de 300 mots. Visez donc ce pallier voir même bien au dessus sur les thématiques les plus concurrentielles. Pour compléter votre contenu assurez-vous de traiter la plupart des aspects recherchés par les internautes autour de votre mot clé cible. Vous pouvez par exemple vous aider des résultats suggérés par Google pour vous donner quelques idées.

Afin de compléter votre contenu, assurez vous d’utiliser tout le champ lexical autour de votre mot clé cible ainsi que des termes en liens avec votre sujet. Vous vous rappelez de ce qu’est un champ lexical ? C’est le moment de l’appliquer !

Exemple : Si vous parlez d’assurance auto, votre contenu devra alors à coup sur comprendre des termes comme accident, voiture, route, malus, garanties…

Reliez vos contenus entre eux

Assurez-vous que chacun de vos contenus renvoie vers au moins une page stratégique de votre site. Admettons que votre article est une recette de gâteau au chocolat noir et qu’il s’avère que vous vendez, en effet, du chocolat noir. Il faudra alors vous assurer qu’un lien pointant vers la page /chocolat-noir/ présentant l’ensemble de vos produits existe au sein de votre contenu.

Indexation et désindexation

Certaines pages méritent d’être indexées dans les pages de résultats des moteurs de recherche, d’autres non. De manière générale vos pages stratégiques auront plutôt intérêt à remonter dans les résultats. En revanche votre page des « Rappel de mot de passe », moins. Autant ne pas l’indexer, ainsi les internautes et les moteurs ne perdront pas de temps avec ces pages inutiles (et oui, leur temps sur le site est compté, autant pour les internautes que les robots des moteurs !).

Erreurs 404 et redirections

Les erreurs 404 sont problématiques pour Google dans la mesure où elles témoignent d’une structure de site non maîtrisée (par vous) et d’un parcours client semé d’embûches. Vous pouvez rediriger à l’aide d’une redirection (301) ces pages en récupérant l’URL de la 404 et en la faisant pointer vers la page de votre choix. Généralement il est meilleur de faire pointer la 404 vers un contenu qui s’en rapproche le plus. Vous êtes sur WordPress ? Vous avez des plugin pour ça ; sinon cela est possible en appelant votre développeur préféré, ou en mettant les mains dans le fichier Htaccess de votre site… on vous a perdu ? Pas de panique, on a des tutos sur ça.

Dans l’éventualité où vous souhaitez fusionner deux pages sur une seule et même page, vous pouvez également rediriger votre ancienne page vers la nouvelle. Pas besoin d’attendre d’avoir des 404 pour se servir de cette fonctionnalité !

Habitudes SEO à prendre

Les pratiques à éviter

Il existe des pratiques à éviter lorsque l’on optimise son site web. Certaines peuvent s’apparenter à du « Black Hat SEO », des pratiques qui peuvent marcher un temps, jusqu’au jour où le moteur de recherche les remarque et vous le fait payer durement. Il existe également des cas où vous pensez bien faire mais où vous finissez par vous retrouver pénalisé. Voici donc une courte liste des meilleurs moyens de se faire descendre par un moteur de recherche !

Ne pas suivre de stratégie de contenu

Si vous entendrez souvent les bloggueurs SEO répéter que le « contenu est roi », il convient tout de même d’y apporter une nuance. Disons plutôt que le « contenu pertinent sur lequel vous êtes légitimes est roi » même si c’est tout de suite moins catchy.

Rien ne sert de sortir un article sur le top 10 des meilleures brosses à dents de 2020 si vous vendez des téléphones, rappelons le…

Le plagiat ou Duplicate content

« Qui vole un contenu, vole un bœuf. » Tel va le célèbre adage (ou presque) et c’est donc ainsi que Google considère le plagiat en ligne. Vous souffrez du syndrome de la page blanche et vous avez besoin de vous appuyer sur votre concurrent pour trouver votre voix. Aucun problème ! Analysez la manière dont il structure son propos, les arguments avancés et les sujets traités. Cependant faites extrêmement attention à ne pas céder à la tentation du ctrl c + ctrl v.

Google le remarquera et vous pénalisera et ce même si vous changez quelques mots. Si la tournure de phrase reste la même cela s’apparente à du « near duplicate » et il le verra également. Évitez donc de tenter le diable !

Dupliquer ses contenus

« Qu’est-ce qu’il est bien écrit ce passage ! Et si je le réutilisais sur l’ensemble des pages de mon site ? »

Non ! Si vous réutilisez vos contenus trop souvent vous finirez par être dévalorisé par les moteurs. Mettez donc à profit vos talents de rédacteurs et pondez nous un autre contenu digne de ce nom.

Avoir un site qui n’est pas mobile first

Si votre site peut paraître optimisé pour une utilisation sur ordinateur, il peut ne pas du tout être mobile responsive. Pire, il peut ne pas avoir de version mobile !

Google se base désormais sur la version mobile de votre site web pour ranker (positionner) votre site web. Travaillez donc sur vos temps de chargements !

Ne pas corriger les erreurs sur son site

Une erreur assez récurrente en SEO est de penser que la seule chose qui importe en SEO, c’est le contenu. A force de lire partout que « Le contenu est roi ! », nombreux sont ceux qui laissent de côté l’optimisation technique de leur site.

Un site semé de redirections ou pire, d’erreurs 404, indique aux moteurs de recherche que votre site est un terrain miné semé d’embûches. Le SEO n’est pas une intervention ponctuelle pour ajouter trois mots clés mais bien un travail de fond.

Négliger les Title et Meta

Si vos contenus sont travaillés et organisés, tant mieux ! Cependant il ne s’agirait tout de même pas de négliger le Title et la Meta Description de votre page.

Le Title (à ne pas confondre avec le titre H1) est la première chose que regardera notre cher moteur de recherche. Pensez donc à y inclure votre mot clé cible. Si la Méta elle n’a plus d’importance pour les moteurs de recherche, elle est LA chose qui saura attirer les utilisateurs. Par conséquent elle devrait également être travaillée.

Le « keyword stuffing »

Ecrire une quarantaine de fois votre mot clé cible en blanc sur fond blanc n’est pas ce que l’on qualifierait d’une des « meilleures pratiques SEO », même si c’est bien tenté.

Vous devriez placer votre mot clé cible :

  • Dans votre Title, de préférence au début de celui-ci
  • Au sein de votre URL, avec des tirets à la place des espaces
  • Dans le titre de haut niveau : la balise H1
  • Tout au long de votre contenu, accompagné d’autres mots clés liés qui permettent de compléter le sujet que vous traitez.

Évitez cependant de le placer abusivement. Utilisez des synonymes. Inspirez vous de vos concurrents pour voir combien de fois ils l’ont utilisé, tout en prenant en compte la longueur de votre propre contenu.

pratiques SEO à éviter

Quels outils SEO utiliser ?

Les outils gratuits pour commencer

  • La Google Search Console : Aussi appelée GSC pour les intimes et les gens pressés, elle vous permettra d’identifier les pages de votre site qui fonctionnent le mieux et surtout aussi les pages qui marchent le moins. Vous pourrez ainsi vous en servir pour décider quelles pages optimiser.
  • Yoast SEO : Pour les adeptes de WordPress, Yoast est un super add-on gratuit qui vous permet de rapidement changer vos tags SEO (title et meta), le slug (URL) de votre page et vous donne des recommandations utiles pour améliorer la qualité de votre contenu.
  • Screaming Frog : Un crawler bien utile pour identifier certains problèmes techniques sur votre site. Bien qu’il s’agisse d’un outil payant, une version gratuite vous permet de crawler jusqu’à 500 URLs.
  • Keyword Surfer : Un add-on disponible sur Chrome qui vous indique directement dans votre moteur de recherche le volume de recherche associé à un mot clé ainsi que les requêtes s’apparentant à celui-ci.
  • Fatrank : Il s’agit d’un autre add-on gratuit sur Chrome. Après avoir trouvé un mot clé qui vous convient en terme de volume de recherche, allez sur votre site et tapez le dans Fatrank. L’add-on vous indique alors si votre site se positionne déjà dessus ou non. Si vous vous positionnez sur ce mot clé, peut-être faut-il optimiser votre page ? Si ce n’est pas le cas, peut-être faut-il créer un nouveau contenu ?

Les outils payants pour approfondir

  • SEMRush : C’est un peu le kit de base en terme de référencement. Le logiciel offre de bonnes possibilités en matière de recherche de mots clés. Il offre également la possibilité d’analyser et de faire remonter des problèmes techniques sur son site.

Avec qui faire du SEO ?

En interne

Travailler son référencement seul est généralement la première approche qu’adopte une entreprise pour développer son site web. Il s’agit de la solution évidente lorsque vos finances ne vous permettent pas d’investir dans le SEO. Cette approche est tout à fait envisageable et vous apportera tout de même des résultats. Suivez les bonnes pratiques mentionnées avant, utilisez quelques outils gratuits et le tour est joué.

Vous pouvez aussi désigner un responsable SEO au sein de votre équipe. Si cela nécessitera une part d’apprentissage et de jongler avec ses autres responsabilités, cela peut tout de même être un bon point de départ pour mettre en place une base SEO.

Avantages :

  • Gratuit ou peu coûteux.
  • Vous avez la main sur vos actions, vous n’avez pas à attendre que votre agence revienne vers vous.
  • Mettre en place des actions SEO basiques (ajouter trois mots-clés et lier deux pages) n’implique pas de débourser plus.

Inconvénients :

  • Manque d’expertise.
  • Chronophage.
  • Implique de jongler avec ses autres responsabilités.

Freelance

Si vous souhaitez travailler votre référencement organique il est possible de solliciter un freelance qui s’en chargera pour vous.

Les prix peuvent varier (et les compétences aussi) mais armé de ses outils et de ses connaissances il saura mettre en place des actions impactantes.

Faites néanmoins attention à contracter la bonne personne. Aussi, si vous pourrez lui confier certaines tâches poussées, il pourrait être difficile pour lui de venir à bout d’un chantier de longue haleine par manque d’effectifs et de moyens.

Avantages :

  • Capable d’implémenter des actions SEO variées, simples ou techniques
  • Idéal pour un besoin particulier
  • Interlocuteur unique pouvant parfois se déplacer

Inconvénients :

  • Plus coûteux qu’en interne
  • Le freelance a sa roadmap, il faudra trouver votre place dedans
  • Possibilité de tomber sur un freelance non performant (demandez des références !)
  • Attention au respect des bonnes pratiques SEO (regardez leurs clients et demandez des exemples de réalisation)

Agence

Agence web, agence SEO, il est possible de confier votre référencement à une de ces structures spécialisées.

Plus onéreuses que les deux options précédentes elles sont également plus spécialisées, plus organisées et plus équipées pour répondre à vos besoins, avec des profils différents dans son équipe, sur le contenu, la technique ou le netlinking.

Confier votre référencement naturel à une agence pourrait être à terme une bonne solution. Cela dépendra entièrement de l’importance que vous accordez au SEO, de vos besoins et de vos moyens !

Avantages :

  • L’expertise nécessaire pour aller plus loin en SEO
  • Plus d’actions, plus d’expertise et un meilleur suivi
  • Ont l’habitude de suivre un large portefeuille de clients, sauront respecter les délais

Inconvénients :

  • Plus coûteux
  • Une réactivité qui dépend des agences
  • Attention au respect des bonnes pratiques SEO (regardez leurs clients et demandez des exemples de réalisation)

Notre solution d’accompagnement : un outil avec des humains

Si vous souhaitez bénéficier de l’expertise d’une agence SEO tout en gérant votre référencement en interne, alors nous avons peut être la solution pour vous.

Chez hyffen nous avons développé une plateforme qui permet de vous donner les rênes pour gérer votre SEO en vous rendant accessible des outils SEO et des recommandations (techniques, de contenu et sur le netlinking) directement sur la plateforme.

Rien de compliqué, nous faisons le travail d’analyse et de recommandation pour vous distiller seulement des actions compréhensibles à mettre en place.

Toutes les tâches sont expliquées pour que n’importe quelle personne puisse les réaliser en interne, connaissances SEO ou non. Vous pourrez même apprendre à les mettre en place et acquérir des connaissances supplémentaires sans effort.

Avantages :

  • Le tarif : entre un outil et un freelance
  • L’expertise : des consultant experts en SEO vous conseillent
  • Des outils : nous avons nos méthodes et outils en interne + des partenariats avec les gros outils SEO du marché
  • Possibilité d’inviter ses collaborateurs sur la plateforme et de gérer le SEO en interne

Inconvénients :

  • Disponibilité : vous êtes aux manettes pour implémenter les actions et avancer, c’est vous qui donnez le rythme ! Veillez à  avoir un minimum de disponibilité pour gérer ce levier en interne.