Élaborer un séjour à thème qui vous ressemble, c’est la promesse que s’est donné cette start-up de la Travel Tech.

Kookooning

Qui se cache derrière Kookooking ?

L’aventure de Kookooning débute en janvier 2016 à l’initiative de Sébastien Guardiola. Désireux de proposer plus q’un simple hébergement, Kookooning propose aux voyageurs de combiner recherches d’hébergements et d’activités à partir d’une thématique, pour répondre à l’unicité des envies de chacun.

  • Leur start-up en trois mots : Thème – envie – séjour
  • Leur devise : « si vous cherchez plus qu’un lit« 
  • Leur animal emblématique : Le paresseux « pour des vacances où l’on prend son temps »

 

Quel est leur objectif ?

Sortir des sentiers battus et du tourisme de masse pour promouvoir les nombreuses pépites du territoire, encore méconnues. Ils mettent en relation des voyageurs et les propriétaires pour concevoir des séjours authentiques et personnalisés. C’est la garantie de trouver des professionnels ou des particuliers qui vous ressemble !

 

Comment cela fonctionne ?

KookooningUn véritable moteur de recherche des séjours à thème, le fonctionnement est simple.

  • Step 1 : Créer un compte Kookooning
  • Step 2 : Faites votre recherche en fonction du thème et de la destination
  • Step 3 : Gérer facilement vos réservations grâce à votre messagerie
  • Step 4 : Partez pour un séjour qui vous ressemble !

En réservant sur Kookooning, les voyageurs peuvent réserver le type de logements qui leur correspond et partir à la rencontre de professionnels qui partagent les mêmes centres d’intérêt.

 

Que pensent-ils de leur expérience d’entrepreneurs ?

Durant la pause déjeuner, ils discutaient de la difficulté rencontrée pour organiser un voyage autour d’un thème. Ils se sont alors lancés dans ce « projet pilote » sans avoir de réels objectifs et l’ont officialisé en intégrant l’accélérateur L’Open Tourisme Lab pour un an. S’ils pouvaient remonter le temps, ils partiraient à nouveau dans cette aventure d’entrepreneurs en y apportant quelques modifications… Ils commenceraient à travailler leur référencement naturel plus tôt et corrigeraient la mauvaise adéquation temporelle entre le développement de la plateforme et la communication de l’offre. En effet, à trop se focaliser sur la recherche de prestataires, ils se sont retrouvés avec un réseau solide sans voyageurs. Des aléas qui leur ont permis de rebondir et de se challenger pour accroître leurs performances !

 

Et le SEO, ça donne quoi ?

Ils travaillent le SEO en interne et se dédient à la création de riches contenus pour alimenter leur blog. Ce travail leur permet de dépasser les 31 000 visites mensuelles et de se positionner en première position sur plusieurs requêtes spécifiques telles que :

  • Réveillon 2018 insolite : 1 000 recherches mensuelles
  • Vacances originales en famille : 110 recherches mensuelles
  • Séjour nature : 110 recherches mensuelles

En continuant le travail réalisé jusqu’à présent et en travaillant sur d’autres piliers du SEO, ils pourront voir leurs positions monter en flèche.