Mon Vanity Ideal, la plateforme communautaire de beauté

23 juin 2020 in BeautyTech, Start-up, Témoignages

Partagez vos coups de coeur beauté et découvrez les produits cosmétiques qui vous correspondent telle est la promesse de Mon Vanity Ideal, start-up de la beauty tech.

Mon Vanity Ideal

Qui se cache derrière Mon Vanity Ideal ?

En partant du constat que les sites de beauté du marché ne possèdent pas de dimension communautaire et que les consommateurs se rendent sur les réseaux sociaux pour obtenir des avis sur les produits de beauté. Nadia Gabriel et son associé Emmanuel Nunez se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale en janvier 2015 pour développer une plateforme communautaire dédiée à la beauté. À ce jour, Mon Vanity Idéal enregistre plus de 130 000 consommateurs.

  • Leur devise : « Deux têtes valent mieux qu’une« . « Nous croyons en la force de la communauté et le travail collaboratif entre salariés. »
  • Leur start-up en trois mots : Collaboratif – Influence – Work hard

 

Concrètement comment ça marche ?

Mon Vanity IdealChaque utilisateur peut recommander ses produits favoris et l’algorithme leur permet d’obtenir des recommandations personnalisées qui se basent sur les retours des internautes. Plus de 200 avis sont déposés tous les jours sur leurs produits de beauté préférés. L’objectif est d’éviter l’achat beauté raté et de faire remonter aux marques les avis des consommateurs afin qu’elles puissent développer les meilleurs produits, des produits en adéquation avec la demande.

 

Quelle stratégie adoptent-ils ?

La communication est basée sur une stratégie « consumer centric » qui met le consommateur au coeur de la communication. Avec une gamme qui s’étend des produits make-up aux crèmes anti-âge, Mon Vanity Idéal touche une grande diversité de consommateurs. Par ailleurs, ils possèdent également un laboratoire de recherche et développement au sein duquel ils ont conceptualisé un logiciel Trustbeauty , pour aider les marques de cosmétiques dans la conception et le lancement de nouveaux produits.

 

Que pensent-ils de leur expérience d’entrepreneur ?

Si c’était à refaire, ils se lanceraient à nouveau dans l’aventure sans aucune hésitation ! Ils ne changeraient rien et se servent de ce qui a moins fonctionné pour avancer. « Soit nous réussissons, soit nous apprenons« . Ils s’appuient sur la cohésion et le travail collaboratif pour faire émerger des nouvelles idées et évoluer jour après jour.

 

Côté SEO, ça donne quoi ?

La plateforme évolue par le biais d’une co-création avec les internautes. Néanmoins, Mon Vanity Ideal propose également une grande richesse de contenus beauté (tutos, actualités, conseils beauté…) Ce travail leur permet notamment d’enregistrer plus de 330 000 visites mensuelles ! De plus, cette diversité de contenus leur permet de se positionner en première position sur de nombreuses requêtes spécifiques telles que :

  • Ongle baby boomer : 2 400 recherches mensuelles
  • Balayage brune : 1 600 recherches mensuelles
  • Bave d’escargot action : 1 300 recherches mensuelles

My Bio Time, le Good store de la cosmétique bio

6 mai 2020 in BeautyTech, Start-up, Témoignages

Donner un second souffle au marché de la cosmétique bio, c’est la promesse de la startup My Bio Time de la Beauty Tech.

 

My Bio Time

 

Comment est née la start-up My Bio Time?

En partant du constat que le marché de la cosmétique bio demeure terne, et purement focalisé sur la naturalité des produits. Ils ont décidé d’associer produits sains et tendance ! Pour ce fait, ils sélectionnent des produits à la fois naturels et tendance partout dans le monde. L’objectif est d’offrir aux consommateurs le même environnement que dans les grandes enseignes de beauté mais avec des produits de beauté sains. Ils se sont donc lancés dans l’aventure avec My Bio Time et une devise en tête le « Good store de la cosmétique bio. »

My Bio Time

 

Comment les produits sont-ils sélectionnés ?

Pas de packaging extravagant ou de grande puissance marketing, le seul critère sur lequel ils s’appuient est My Bio Timel’efficacité. C’est à partir de l’utilisation du produit et l’expérience des consommateurs qu’ils peuvent juger avec fiabilité la qualité du produit. D’autre part, ils mettent fin aux étiquettes douteuses et sélectionnent les produits qui sont certifiés bio. Néanmoins, les procédures de certifications étant longues, My Bio Time sélectionne aussi des produits dont la composition se rapprochent le plus des recettes bio afin de mettre en avant le potentiel de nouvelles marques.

 

Quelle stratégie adoptent-ils ?

Si les femmes représentent 85% de leur audience, ils s’adressent également aux hommes. Ils communiquent au travers des réseaux sociaux et ont élaboré des routines beauté qu’ils ont mis à disposition sur leur site internet. Côté SEO, ils ont construit toute l’arborescence de leur site autour d’une stratégie de référencement naturel et ils travaillent avec une agence pour accroître leur notoriété. Aujourd’hui, ils enregistrent plus de 2 300 visites mensuelles et leurs routines beauté leur ont permis de se positionner en 1ère position dans Google sur la requête « magazine beauté bio« . Continuer leur travail leur permettra de booster leurs positions sur des requêtes fortement recherchées telles que :

  • Yuka cosmétique : 2 900 recherches mensuelles
  • Box beauté bio : 720 recherches mensuelles
  • Déodorant bio : 1 000 recherches mensuelles

 

Que pensent-ils de leurs expériences d’entrepreneurs ?

Si c’était à refaire, ils se lanceraient à nouveau dans l’aventure sans hésitation ! Ils iraient même plus vite dans le processus de développement. Aujourd’hui, ils préféreraient notamment se voir couper d’internet pendant une semaine plutôt que de voir leur site inaccessible. Challengers, le risque fait partie de leur quotidien et ils redoublent d’efforts pour réaliser leur promesse : offrir des produits cosmétiques sains et tendance.